Bienvenue

Thérapeute psychocorporel installée à Pézenas, depuis de plusieurs années, dans l’Hérault (entre Béziers et Montpellier).

Je vous accueille et accompagne dans les épreuves de la vie que vous traversez pour les transformer et aller vers un confort et un « mieux être ».

Cet accompagnement régulier va permettre de transformer cette souffrance en expérience et en compréhension afin de mettre en place les conditions de la transformation et de la guérison.

En d’autres termes, le travail se fait à tous les niveaux (corporel, émotionnel, psychique et spirituel) de son être.

Dans cette situation, l’accueil inconditionnel et l’ouverture d’un espace d’expression sécurisé, offre les conditions nécessaires à cette guérison.

Comment procéder pour libérer les « victimes » d’un système dysfonctionnel ? .

Rôle du thérapeute psychocorporel ?

éclairer les interactions, rôles, héritages.

Le thérapeute accompagne la personne qui s’aventure a éclairer ses réelles difficultés, souvent sous-jacentes à celles que perçoit le client. Cependant, ce n’est pas de trouver des solutions immédiates au « symptôme observé », car elles ne touchent pas la racine. Généralement, le thérapeute utilise plusieurs outils  avec ses clients, qui permettront d’apaiser, de réparer et transformer les traumas, de même d’identifier les rôles (la représentation symbolique),et discerner les héritages. De plus, cela permettra de repérer les alliances, les conflits, les transmissions générationnelles et de ressentir les liens affectifs, les ruptures, et les jeux de pouvoir. Sans oublier la place de chacun dans la trame familiale et de sa vie.

thérapeute psychocorporel

éveiller à l'autonomie et différenciation.

Dans beaucoup de situations,par exemple, la proximité des personnes est telle que chacun croit savoir ce que l’autre pense ou veut. Par la suite, cela donne lieu à toutes sortes de malentendus. Cependant, paradoxalement, cette proximité les éloigne, par de fréquentes projections réciproques. Un thérapeute de famille connu, par exemple, en a décrit le principe explicitement  : « Se séparer pour s’unir ». Donc, la différenciation , l’autonomie favorise le retour à la réalité du soi authentique, pour une relation renouvelée et créatrice de vie. »

Le plus important, se laisser sentir ce « qui est bon pour soi ». Par la suite, écouter cela plus que toutes les autres « voix » qui essaient de nous dire qui nous sommes et quel est le sens de notre vie. En outre, notre entourage nous donne toujours une image plus ou moins déformée de nous-mêmes et de ce que nous devrions être. En bref, seul nous-même connaissons quel est notre véritable chemin.

déculpabiliser, libérer.

Lorsqu’une personne et ses relations sont disfonctionnantes, souvent par besoin de protection, cela provoquent encore plus des contraintes inconscientes sur l’entourage. Pour commencer, accepter de ressentir de l’empathie pour cette insécurité sous-jacente. Puis de cheminer au rytme de la personne à se libérer de ses peurs. tôt ou tard, ses rapports avec les autres se transformeront. En résumé, elle se sentira moins menacée, plus enracinée et authentique.

le thérapeute psychocorporel écoute les messages du corps.

Identifier à qui appartient le problème. Quelle frustration, quel conflit… n’a pas reçu de réparation ? quelle somatisation corporelle s’y rattache ? En d’autres termes, contacter ses sentations, écouter les messages du corps.